L’aménagement paysager 3D

L’aménagement paysager 3D

La 3D est un bon moyen de mettre en valeur un projet paysager. Elle a également une importance dans le développement de la discipline !

En effet, elle permet de montrer facilement l’objectif visé en therme d’aménagement, d’ambiance et de diversité des essences.

L’aménagement paysager 3D permet, également, une communication plus facile entre le client et le concepteur.

 

De plus, elle donne facilement la possibilité de se projeter dans son futur jardin. Tout cela dans une meilleure compréhension, rationnelle et financière, du projet final.

 

Cette technique est également un gain de temps et d’argent, en améliorant la compréhension globale du projet et en perfectionnant chaque détails. Ainsi, l’aménagement paysager 3D répond aux attentes de toutes les parties.

L’aménagement paysager 3D est très simple et peut être fait à partir d’un croquis, d’un plan ou bien d’un scénario.

Pour ce faire, les essences sont placées, aléatoirisées et illuminées par le graphiste. Ainsi l’aménagement paysager 3D permet d’avoir un rendu réaliste de son futur jardin et de ses plantes.

 

 

En conclusion, la 3D est une technique en pleine évolution et ne cesse d’évoluer tant dans ces techniques quand dans ses applications.

Outre les perspectives paysagères, on peut distinguer trois types d’images en 3D : les images vues de l’intérieur, les images vues depuis les airs et les visuels panoramiques.

Les Effets Spéciaux

Les Effets Spéciaux

La 3D est un domaine vaste et regroupe un large panel de compétence. Les effets spéciaux y prennent une vaste place et sont d’une importance souvent négligée.

On peut en distinguer trois catégories :

 

Les effets atmosphérique

 

Cette catégorie comprend des effets comme la fumée, le brouillard ou bien un rayon lumineux. Ces effets peuvent être générés en 3D ou simplement ajoutés en 2D. En effet, certaines technologies permettent de simuler de la vapeur ou bien de nuages, mais il est parfois plus efficace d’ajouter ces effets lors de l’étape de post-production, en 2D.

Les effets lumineux

 

La lumière est un point important dans le processus de création 3D. Elle est sujette à une attention toute particulière avant l’étape du rendu (calcul par la machine de l’image 3D) mais a souvent besoin d’une mise en valeur lors de la post-production. Les halos, les lens flare (ou facteurs de flare en français) sont d’autant d’effets permettant de sublimer le rendu.

– Les effets photographiques

 

Inspiré de la photographie, les effets tels que le vignettage, la distorsion ou bien l’aberration chromatique permettent aux visuels de perdre, un peu, de sa perfection numérique. Effectivement, ces imperfections rendent les visuels plus naturels et proches d’une photographie. Ce sont autant d’atouts permettant de casser cette perfection qui, par moments, peut nous paraître froide.

Nos visuels font l’objet d’une constante réflexion et d’une volonté de progression forte. Les divers effets spéciaux réalisés ont été travaillés dans le but d’offrir un ressenti agréable et chaleureux.

En effet, chaque point technique est une valeur ajoutée à la compréhension globale de la perspective. Ces effets, qu’ils soient en 3D ou en 2D sont une part essentielle de notre processus créatif.

 

En vous ? Seriez-vous distinguer un effet spécial 3D d’un effet spécial 2D ?

 

Dites-le-nous !